Rejoignez le portail de la danse

Dance connexion est un nouveau site dédié à tous les amateurs, passionnés et professionnels de la danse

Connexion Inscription

Trouver ou présenter une école de danse

Danceconnexion vous permet de trouver des écoles de danses dans cvotre région
Vous posséder une école de danse et vous souhaitez vous faier connaitre auprès des danseurs ?

Trouver une école

Hip hop

Toutes les danses > Danse contemporaine > Danse urbaine > Hip hop

Préface sur le hip hop

 

Comme pour la plupart des danses, c’est avant tout la musique qui inspire un nouveau style de danse.

L’appellation « hip hop » reprend différentes formes d’arts dont la musique et la danse.

Afin de bien comprendre les origines, l’évolution et les particularités des danses venant du courant hip hop, il est important de concevoir que le développement de la musique hip hop et celui de la danse se confondent et qu’ils sont indissociables. 

 

Introduction au hip hop

 

Le hip-hop est, avant toute chose, un mouvement culturel  et artistique complet qui est apparu auxÉtats-Unis  dans le Bronx  (quartier défavorisé de New York ) au début des années 1970 . Le hip hop est une réponse aux conditions de vie régnant dans ces quartiers pauvres, il mêle des aspects festifs et revendicatifs. 

Originaire des ghettos  noirs de New York , le hip hop se répandra rapidement à l'ensemble du pays puis au monde entier pour devenir la culture urbaine phare du XXème siècle.

 

La culture hip-hop regroupe quatre expressions principales : le DJing , le MCing , le b-boying  ou break dancing  et le graffiti , on y ajoute parfois l’art du beat-boxing. A ces moyens d’expressions, on adjoint également le street-language , le street-fashion  et le street-knowledge . C’est le plus souvent par l’expression musicale, et depuis quelques années par la danse, que cette culture hip hop est plus connue.

 

Les origines du hip hop

 

Les origines du hip hop remontent loin dans l’histoire, comme pour de nombreuses danses. Dans ce cas, les racines lointaines de ce mouvement culturel puisent leur source en Afrique. En effet, on peut considérer que les origines du hip hop viennent des poètes et des musiciens ambulants d’Afrique de l’Ouest, déportés en tant qu’esclaves sur le continent américains. Plus directement, la musique hip-hopest issue de la soul  tardive (Gil Scot Heron), et du funk  (James Brown , Isaac Hayes ), sans oublier la poésie/ musique proposée au début des années 1970 par les Last Poets . Cette lignée musicale nord-américaine est alors croisée avec le dub  et les sound systems  jamaïcains, qui proposaient des versions instrumentales des standards du reggae  jouées à l'occasion de fêtes organisées en Jamaïque, et arrivées dans les ghettos new-yorkais à la faveur de la forte immigration en provenance de cette île - les trois pères fondateurs du mouvement hip-hop en sont d'ailleurs originaires.

 

La musique hip hop est toutefois en rupture parce qu'elle n'est pas le fruit d'une évolution "naturelle" ou "organisée" du funk  ou des autres influences citées, inventées par des musiciens confirmés au terme d'une recherche personnelle (comme ce fut le cas pour le passage du jazz-blues-gospel à laMusique soul , et de la soul au funk) mais bien l'appropriation de ces musiques par une jeunesse noire défavorisée, urbaine, et surtout non-instrumentiste, en dehors des circuits habituels de la production musicale. Contrairement aux anciens styles de musique afro-américains, qui ne témoignaient que de façon incidente ou détournée des conditions de vie de la communauté noire américaine, le hip-hop se présente comme l'expression même de ces conditions de vie et se propose de "coller à la rue", c'est-à-dire de suivre les codes et relations qui règlent la vie des ghettos.

 

D'où l'inscription de cette musique dans l'ensemble culturel plus vaste mentionné plus haut, et l'attitude des hip-hoppers, qui gardent le style vestimentaire de la rue (street-wear), le langage du ghetto(slang) et ses valeurs. D'où aussi, initialement, l'attachement des hip-hoppers à leur quartier (à travers la notion de représentation), qui se traduit positivement par un lien généralement solide avec les autreship-hoppers issus du même lieu, exprimé par la formation de collectifs (crew, posse, squad, clan ou clique) ou des invitations à rapper sur un même morceau (featuring), et négativement par une rivalité avec les hip-hoppers venus d'autres quartiers, s'exprimant quant à elle au mieux par une saine émulation, au pire par des tensions (diss) réglées dans les couplets eux-mêmes. Si cette division géographique du hip-hop tend à perdre aujourd'hui de sa pertinence au profit d'une division par "courants" et "valeurs", les procédés énumérés pour exprimer les relations entre hip-hoppers restent les mêmes. De fait, plus que pour d'autres genres musicaux, l'évolution du hip-hop est indissociable de l'histoire des relations entretenues par ses différents acteurs, c'est-à-dire d'une certaine histoire de la rue américaine

 

La musique hip-hop n'est cependant pas née en un jour. Son émergence est indissociable des Block Party , fêtes de quartiers organisées dans les rues des ghettos, où l'on fermait la rue à l'aide de barricades ou de voitures pour bloquer la circulation, et animée par un Disc-Jockey (DJ) qui enchaînait les morceaux soul et surtout funk sur lesquels les participants dansaient. Les danseurs se plaignaient fréquemment de ce que les morceaux ne duraient pas assez longtemps et leur laissaient peu le temps de développer leur art. C'est de cette volonté de prolonger le beat que va naître la musique hip-hop.Clive Campbell , plus connu sous le nom de DJ Kool Herc, fils d'immigré jamaïcain installé dans le quartier du West Bronx , a le premier l'idée de brancher deux turntables  (« tourne-disques ») diffusant le même morceau en décalé, de sorte que le rythme donné par la ligne de basse soit rallongé.

 

Contexte dans lequel le hip hop est né

Les années 1950 et 1960 creusent le fossé entre la majorité blanche américaine, qui profite du rêve américain et les minorités (en particulier noire et hispanique), dont les conditions de vie se dégradent. Les mouvements identitaires se forment et sont réprimés (notamment les Black Panthers) et leurs leaders disparaissent (Martin Luther King, Malcolm X). Les communautés des grandes villes, en particulier New York, se replient sur elles-mêmes dans des ghettos où les gangs prennent une importance sociale de plus en plus marquée. L’insécurité, la délinquance et la drogue font alors partie du quotidien.

Dans le même temps, la musique noire américaine affirme son identité et le funk et la soul deviennent des modes d'expression et de revendication privilégiés. Les pionniers de cette culture posent les fondations sur lesquelles sera bâti le hip-hop : James Brown, The Last Poets, Sly and the Family Stone, Gil Scott Heron ou Stevie Wonder.

La culture hip-hop naît de cet environnement défavorisé et des tensions sociales, raciales et politiques de l'époque. L'extrême économie des moyens à mettre en œuvre, l'utilisation de la rue comme scène ou lieu d'exposition, la spontanéité de l'improvisation, contribuent à l'élaboration et à la propagation d'un mouvement culturel qui va dominer la fin du XXe siècle.

Clive Campbell, l’un des pères du hip hop 

Jeune immigré de la Jamaïque, Clive Campbell s'installe à New York en 1967. Passionné de funk, il organise des soirées dans la rue appelées « block parties », où il utilise le son de deux platines afin d'enchaîner les morceaux et de prolonger les passages instrumentaux durant lesquels les danseurs peuvent laisser libre cours à leur créativité. S'inspirant du style rythmé et parfois acrobatique de James Brown, les danseurs se lancent des défis et créent un style toujours plus impressionnant, innovant avec de nouvelles figures, introduisant des composantes de la capoeira ou des danses africaines. Les passages instrumentaux (ou breaks) se prêtant particulièrement à ce nouveau style de danse, les danseurs sont surnommés b-boys (pour break-boys) et se rassemblent dans des Crews dont le plus célèbre est le Rock Steady Crew.

Ces block parties gagnent rapidement en popularité. Devant ce succès, les clubs du coin, le Twilight Zone et le T-Connection, ne tardèrent pas à lui ouvrir leurs portes. Clive se fait alors appeler "Kool Herc", en référence à son physique qui faisait penser au légendaire Hercule. Il invite tour à tour un représentant de chaque quartier pour animer la soirée. Les interventions deviennent rimées, rythmées et de véritables joutes verbales s'organisent. 

L’héritage d’Afrika Bambaataa et de la Zulu Nation dans le hip hop

L’une des figures historiques qui joua un rôle considérable dans l’émergence du mouvement hip hop, après Campbell, est Aka Kahyan Aasim, l’un des anciens leaders du terrifiant gang des « Black Spades ».

DJ à ses heures, il fut saisit d’admiration pour Kool Herc et ses freestyles DJ. A la dissolution de son gang et suite à la mort de certains de ses amis au sein du gang, il décida de changer d’orientation philosophique et fonda la "Bronx River Organization". Il amplifia alors le mouvement des soundsystems et commença à utiliser son ancienne influence de chef de gang pour dialoguer avec les jeunes et les sortir de la spirale de la violence.

Son idée : transformer leur frustration et leur rage en énergie positive orientée vers la création artistique. Pour cela, il devait leur apprendre à désirer l’excellence afin qu’ils puissent repousser les frontières mentales de leur créativité artistique. Au début, lui seul croyait qu’il allait pouvoir réussir à convaincre les jeunes de changer de vie. Et voyant l’impact de la musique sur les kids, il décida alors d’en faire son allié et utilisa des clips vidéo pour faire passer son message.

Il rebaptisa alors la "Bronx River Organization" en "The Organization" et continua à arpenter les trottoirs du Bronx pour parler aux jeunes. Il tenait toujours une croix Ankh égyptienne dans la main pour inviter les jeunes à renouer avec l’histoire africaine de la période pharaonique En 1974, "The Organization" devient "The Zulu Nation", en référence aux guerriers Zoulous d’Afrique du Sud qui s’étaient défendus avec dignité, courage et discipline contre les envahisseurs européens. Depuis lors, on surnomma Aka Kahyan Aasim “Afrika Bambaataa, the godfather of hip hop”.

Bambaataa et la valorisation des danses hip hop

Afin de valoriser la danse et captiver les jeunes, Afrika recruta 5 danseurs hors pairs (Beaver, Robbie Rob...) qui devinrent les "Shaka Zulu Kings" ou "Zulu Kings". En parfait magiciens hip hop, ceux-ci occupaient la place avec d’autres danseurs de talent, les Nigga Twins. Les jeunes affluaient de partout pour participer aux événements de la Zulu Nation et les premiers crews commençaient à se former : les Bronx Boys, les Shanghal Brothers, les Seven Deadly Sinners, etc...

Le message d’Afrika Bambaataa était clair : "Je suis venu te prendre la tête pour te faire voir ce qu’il y a derrière les étoiles. Laisse tomber les ondes négatives qui guident tes pas vers la violence et suis-nous, tu découvriras alors la puissance de la créativité qui sommeille en toi".

A cette époque, le break comptait un nombre limité de mouvements regroupés en : Top Rock, Footworks et Freeze.

Avec les années 80, une nouvelle génération de danseurs fit son apparition et permit au break, à travers le développement des battles, de défier la gravité terrestre. La Zulu Nation gardait son influence et de nouveaux crews voyaient le jour : Les NYC Breakers, les Dynamics Rockers, les United States Breakers, les Crazy Breakers, les Magnificient Force... et surtout les Rock Steady Crew qui allaient révolutionner le break en créant de nouvelles figures (Backspin, Coupole, 1999, etc...). Si bien que tous les crews voulaient défier les RSC et se testercontre eux en battles, par exemple, les Dynamics Rockers ou les NYC Breakers, qui resteront à jamais légendaires.

Au niveau de la danse debout, les Electric Boogaloos, sous la houlette de Boogaloo Sam, développaient de nouvelles figures démentielles dont le pop qui, plus tard, fit le succès de Michael Jackson (il est vrai qu’il fut un de leurs élèves). Le lock, l’Uncle Sam, le wave, le moonwalk, le stromboscope, le robot,.... sont autant de styles qui ont révolutionné la danse dans le monde.

Des danseurs debout explosaient par leurs talents : Skeeter Rabit, Sugar Pop, Mr Wriggles, Popping Taco, Boogaloo Sam, Popping Pete mais aussi Mr Fabel, Shabba Doo (Ozone), Boogaloo Shrimp (Turbo), Don Campbell, Criping Cid,...

Hip hop : naissance de la table de mixage et du scratching

L’invention de la table de mixage revient à Grandmaster Flash, qui créa la première table de mixage permettant d'enchaîner les disques sans interruption. 

L’art du scratching revient quant à lui à Grand Wizard Theodore qui, accidentellement, invente le scratch en 1975 dans sa chambre en posant les doigts sur le disque qu'il était en train de jouer. Surpris par ce nouveau son, il perfectionne sa découverte pour en faire un véritable instrument rythmique dont la maîtrise permet aux DJ's de se distinguer. Le scratch deviendra l'un des traits distinctifs de la musique hip-hop.

Le mot « hip-hop » : origines et signification

Avant l’affectation du mot "hip hop" comme symbole de la culture, MC Lobot Starki rimait au micro en lançant "HIP HOP SHOUBAB DOO WAP, HIP HOP SHOUBAB DOO WAP, HIP HOP SHOUBAB DOO WAP". C’est ainsi que les anciens attestent avoir entendu pour la première fois le mot "hip hop".

L’étymologie du mot « hip-hop » reste assez obscure. En anglais, to be hip signifie « être à la mode, dans le vent ». To hop, « sauter », n'a peut-être pas de rapport avec l'expression hip-hop, qui s'est figée pour désigner un courant culturel, et pas en référence à une danse particulière (les bases des danses hip-hop ne reposant pas sur un usage particulier des sauts).

D'après D. Dufresne, en argot américain (le slang), Hip = compétition, dernier cri, Hop = danser.

Dans une de ses chansons, KRS One , un rappeur américain, explique : 

Hip means to know

It's a form of intelligence

To be hip is to be up-date and relevant

Hop is a form of movement

You can't just observe a hop

You got to hop up and do it

Hip and Hop is more than music

Hip is the knowledge

Hop is the movement

Hip and Hop is intelligent movement [1]

Il est en tout cas canonisé et diffusé à travers le monde dès 1979 par le groupe Sugarhill Gang qui le scande dans son Rapper's Delight, l'un des tout premiers raps enregistrés en même temps que le premier succès du genre. L'étymologie du mot hip-hop pourrait provenir en fait de la façon de rapper de certains MC lors des blocs parties. Cela s'entend particulièrement sur un des maxis phares datant de 1979 Rapper's Delight de Sugarhill Gang. En effet, cela est assez explicite surtout si l'on écoute les premières paroles de ce morceau, qui ressemblent véritablement aux syllabes hip hop. Cette anecdote est issue du documentaire « Hip-Hop legends, les pionniers du rap ».

Le terme « hip hop » exprime le fait d’élever son esprit en utilisant sa créativité, son intelligence et son potentiel physique (voix, articulations, mains, œil, etc...) pour ouvrir de nouveaux champs artistiques et créer de nouvelles sensations. Le hip hop est aujourd’hui une culture internationale qui comprend 5 disciplines complémentaires. 

 

Les différentes disciplines de la culture hip hop

Le Rap : internationalement connu, c’est la musique phare du mouvement. Elle ne cesse d’évoluer en fonction des artistes et des courants artistiques. Le MCing ou rap est le chant saccadé de paroles souvent très imagées, riches en assonances et allitérations. Influencé par le Toasting et par des précurseurs dans le jazz ou le rock, il connaît un succès tel qu'on assimile parfois la musique hip-hop au rap. MC est l'appellation qui désigne celui qui anime les soirées ou des manifestations mais désigne également les rappeurs. Les initiales MC correspondent en anglais à Master of Ceremony.

Le Beatbox : Le Beatboxing représente plusieurs genres de musique créés en utilisant la voix, la gorge, le nez. Inventé par Doug E. Fresh, le Beatbox a eu un grand succès dans les années 1980 avant de décliner pour enfin revenir vers la fin des années 1990. L'un des beatboxer les plus célèbres est sans doute Rahzel, dont la chanson la plus connue est "If you mother only knew", où il alliait le beat et la voix en même temps. Comme les autres disciplines du hip-hop, le beat box connaît une résonance planétaire. Les stars mondiales du beatbox sont Rhazel (The Roots), Buffy (Fat Boys), Scratch (The roots), Dougie Fresh, Ready Rock C, Dox Box, etc...,

Le Djing : basée sur la manipulation de deux platines de disques et d’une table de mixage, cette discipline, qui a considérablement contribué à l’apparition d’innovations artistiques dans le domaine de la technicité du son, consiste à passer des disques simultanément en les mélangeant et en les modifiant. Le DJ utilise pour cela des techniques variées comme le scratch, le cutting, le Baby scratch ou le Crab

Le Graff : hip-hop est un phénomène omniprésent dans le paysage urbain. Le graffiti permet au graffeur de se réapproprier son environnement, et de marquer son mobilier urbain. Généralement réalisé à l'aide de bombes aérosols, sa pratique nécessite adresse et entraînement. C’est une véritable technique artistique. Celle-ci fait intervenir de nombreuses notions plastiques (stylisation, géométrisation, équilibre, etc.) mais se trouve également en relation avec d’autres domaines artistiques (infographie , photographie , bande dessinée , etc.)

En tant que mode d'expression artistique, le graff est également porteur d'un message de révolte et d'affranchissement.

Il faut distinguer graff, "throw-up" et tag. Le graff est l'art qui consiste à réaliser à la canette de peinture des lettrages complexes ou des représentations (personnages,…). On peut parler de "trhow-up" (flop) pour un graff en deux couleurs (une pour le remplissage rapide et pas forcément parfait et une autre pour le contour (outline) formant généralement des lettres de forme arrondie ou facilement lisible) faisant office de signature. Le tag est, en un sens, la signature qui peut être soit associé à un graff', soit être une simple trace laissée sur un mur ou au détour d'un arrêt de bus. Malgré tout, celui-ci ne doit pas être considéré comme un acte a part. Un tag est « unifilaire », il s'agit simplement d'une écriture stylisée, le plus souvent un pseudonyme.

La Danse hip hop : La danse hip-hop apparaît avec le breakdance, plus connu au Etats-Unis sous le nom de Bboying, une danse caractérisée par son aspect acrobatique et ses figures au sol. Les danseurs sont également appelés breakers ou b-boys. Par la suite, la danse hip-hop a intégré d'autres styles de danse émergeant de la rue (streetdance) comme le Popping et le Locking, deux styles de danse provenant de la cote ouest de États Unis. Depuis, de nouveaux styles sont apparus comme la House dance, la new style, le Krump, le C-walk, …

Les danses hip hop sont, en général, classées en deux univers précis : 

la danse debout (smurf, lock, pop, électric boogie...) 
la danse au sol (bboying, headspin, coupole, footwook, freeze...).

Ces danses ont des adeptes dans le monde entier et sont largement employées par toutes les grandes stars de la chanson (pop, hip hop, r’n’b...). 

Les danses hip hop aujourd’hui

Aujourd’hui, le nombre de personnes pratiquant ces danses est inimaginable. Les danses hip hop sont connues de tous, omniprésentes dans les clips télévisé, les spots et les affiches publicitaires, les magazines, mais également dans des spectacles chorégraphiques de renom. Ces danses intègrent même parfois des spectacles de danses plus classiques comme le jazz ou le contemporain. Il existe à présent des écoles de formation pour devenir danseur professionnel de « street dance » avec des formations théoriques et pratiques. Ces danses sont en constante évolution et les danseurs repoussent sans cesse leurs limites.

Liens internes concernant les danses hip hop

 Break Dance

Boogaloo

Popping 

Locking

Street dance

Tecktonik

Funk

Smurf

 

Liens utiles externes concernant le hip hop

 http://www.stylehiphop.com/

http://www.rap2k.com/

http://www.francehiphop.com/

http://www.justlikehiphop.com/

http://www.style2ouf.fr/

HipHopSession.Com  

 ohhla.com  

unitednationsofhiphop.Com

Quelques grands noms des danses hip hop (liste non exhaustive) 

- Danse debout

Poping Pete (boogaloo, pop, robot)

Boogaloo Sam (Pop), Sugar Pop (Lock)

Shabba Doo (Lock)

Boogaloo Shrimp (Electric boogie)

Poping Taco (stromboscope, électropop)

Skeeter Rabit (boogaloo)

Mr Fabel (wave)

Mr Wriggles (lock)

Don Campbell (Lock)

Criping Cid (backslide)

- B.Boying (danse au sol)

Ken Swift (1990)

Crazy Legs (Coupole)

Joe-Joe (Backspin)

Mr Freeze (6 steps)

Spy (Freeze)

Spike (envolée)

Jimmy D (fondateur des RSC avec Joe-Joe)

Easy Mike

Chrome, Lime 5

P-Body

Jimmy Lee

Boobie

Tac2

Rim 180th

Tito 183rd

Pauly Lime

Rubber Band

Popeye

Doctor Ace

Slick RickGreen Eyes

Bon5

B-races

Angel Rock

- Les duos de légende  Crazy Legs/Ken Swift - Alien Ness/Fever One - Floor Rock/Heps Fury...

Quelques artistes hip hop au Etats-Unis

Bigg Steele

D-12

Eminem

Lil Wayne

M.O.P.

Public Enemy

 Sean Paul 

State Property

KRS One

Chuck D

Lauryn Hill

Russell Simmons

Afrika Bambaataa

Tupac Amaru Shakur  

Doug E. Fresh

Queen Latifah

Dr. Dre

MC Lyte

Christopher Wallace

Omarion

Usher

 

Quelques artistes hip hop en Europe

Akhenaton

Arsenik

Banneur

Busta Flex 

Chiens de paille

Fabe

Faf Larage 

Fonky Family

IAM

M Group 

Oxmo Puccino

Pit Baccardi

Sako

Shurik’n

TTC

Quelques artistes hip hop au Etats-Unis

Bigg Steele

D-12

Eminem

Lil Wayne

M.O.P.

Public Enemy

 Sean Paul 

State Property

KRS One

Chuck D

Lauryn Hill

Russell Simmons

Afrika Bambaataa

Tupac Amaru Shakur  

Doug E. Fresh

Queen Latifah

Dr. Dre

MC Lyte

Christopher Wallace

Omarion

Usher

 

Quelques artistes hip hop en Europe

 Akhenaton

Arsenik

Banneur

Busta Flex 

Chiens de paille

Fabe

Faf Larage 

Fonky Family

IAM

M Group 

Oxmo Puccino

Pit Baccardi

Sako

Shurik’n

TTC


Quelques films avec de la danse hip hop (liste non exhaustive)

- Honey
- Rize
- S
treet dancer
- Save the last dance 1
- Save the last dance 2
- Break street 84
- Beat Street
- Wild Style
- Le defi
- How she moves
- Sexy dance
- Roll bounce
- Step up 1
- Step up 2
- Steppin’
- Dance movie

Les casting de Hip hop

They aziates crew

2012-07-01 au 2017-12-31bryantardieu03Hip hop

recherche personnes qui font mariages fetes batemes ... pour presenter nos spectacle remuneration 0


Arabs got talent

2014-03-13 au 2014-12-31habchicaroline10Hip hop

Bonjour, Je travail pour une célèbre boîte de production Libanaise (Imagic), qui se produit dans tout le Moyen orient ainsi que dans le Monde Arabe. Je suis à la recherche de Talents, pour la célèbre émission: Arabs got Talent, l'équivalent d'un Incroyable Talent en France. Je suis donc à...


Arabs got talent

2014-03-13 au 2014-12-31habchicaroline10Hip hop

Bonjour, Je travail pour une célèbre boîte de production Libanaise (Imagic), qui se produit dans tout le Moyen orient ainsi que dans le Monde Arabe. Je suis à la recherche de Talents, pour la célèbre émission: Arabs got Talent, l'équivalent d'un Incroyable Talent en France. Je suis donc à...


Arabs got talent

2014-03-13 au 2014-12-31habchicaroline10Hip hop

Bonjour, Je travail pour une célèbre boîte de production Libanaise (Imagic), qui se produit dans tout le Moyen orient ainsi que dans le Monde Arabe. Je suis à la recherche de Talents, pour la célèbre émission: Arabs got Talent, l'équivalent d'un Incroyable Talent en France. Je suis donc à...


Arabs got talent

2014-03-13 au 2014-12-31habchicaroline10Hip hop

Bonjour, Je travail pour une célèbre boîte de production Libanaise (Imagic), qui se produit dans tout le Moyen orient ainsi que dans le Monde Arabe. Je suis à la recherche de Talents, pour la célèbre émission: Arabs got Talent, l'équivalent d'un Incroyable Talent en France. Je suis donc à...


Arabs got talent

2014-03-13 au 2014-12-31habchicaroline10Hip hop

Bonjour, Je travail pour une célèbre boîte de production Libanaise (Imagic), qui se produit dans tout le Moyen orient ainsi que dans le Monde Arabe. Je suis à la recherche de Talents, pour la célèbre émission: Arabs got Talent, l'équivalent d'un Incroyable Talent en France. Je suis donc à...


Arabs got talent

2014-03-13 au 2014-12-31habchicaroline10Hip hop

Bonjour, Je travail pour une célèbre boîte de production Libanaise (Imagic), qui se produit dans tout le Moyen orient ainsi que dans le Monde Arabe. Je suis à la recherche de Talents, pour la célèbre émission: Arabs got Talent, l'équivalent d'un Incroyable Talent en France. Je suis donc à...


Arabs got talent

2014-03-13 au 2014-12-31habchicaroline10Hip hop

Bonjour, Je travail pour une célèbre boîte de production Libanaise (Imagic), qui se produit dans tout le Moyen orient ainsi que dans le Monde Arabe. Je suis à la recherche de Talents, pour la célèbre émission: Arabs got Talent, l'équivalent d'un Incroyable Talent en France. Je suis donc à...


Recrute danseuses pour le crew Dangerous

2014-05-27 au 2015-05-27carnevalefabrice43Hip hop

Le groupe Dangerous est à la recherche de nouvelles danseuses. Ce groupe est très actif en compétition: 7 premières places sur 9 en streetdance. Le but est de toujours avancer et monter de plus en plus haut. Age: entre 15 et 28 ans. Sonnez au 0498064657 pour venir passer un essai....


CASTING LONG MÉTRAGE cinéma - 1ER ROLE- DANSEUR 17-25 ANS

2014-06-17 au 2014-10-31francoispierre40Hip hop

Pour le 1er long métrage d'Uda Benyamina, Bâtarde, produit par Easy Tiger, nous recherchons un jeune danseur, viril et charismatique, toutes ethnies, entre 17 et 25 ans, pour l'un des premiers rôles. Tous types de danses (hip hop, contemporain, danses urbaines...) Tournage rémunéré prévu...


Recherche de danseurs/danseuses pour monter un crew

2014-08-19 au 2015-08-30melissandreeHip hop

Hello ! Je m'appelle Mélissandre, j'ai 17 ans et ça fais 7 ans que je fais du Street Jazz, et j'aimerais énormément créer un groupe de danse, donc si il y a des intéressés ( si possible sur Paris ou dans le 94) , faites moi signe :) mon mail : melissandredjian@icloud.com


CHERCHE DANSEURS HOMME HIP HOP POUR DANSE BOLLYWOOD

2014-08-25 au 2014-12-20ritmixHip hop

AFIN DE COMPLETER NOTRE TROUPE DE DANSE FEMININE NOUS SOUHAITONS RECRUTER DES DANSEURS POUR MONTER DES CHOREGRAPHIES MIXTE POUR SE PRODUIRE. CONTACT 0628763123


Site réalisé avec le soutient de l'awex


Close